01 71 79 17 10


Journée internationale des droits des femmes


La fête des grands-pères

Le 8 mars est la Journée Internationale pour les Droits des Femmes. Officialisée par les Nations Unies en 1977, la "Journée Internationale des Femmes" trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Droit des femmes et paix internationale

La Journée internationale des femmes (selon l'appellation officielle de l'ONU), également appelée journée internationale des droits des femmes dans certains pays comme la France, est célébrée le 8 mars. C'est une journée internationale mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

Cette journée est issue de l'histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain. Le 28 février 1909, une « Journée nationale de la femme » (National Woman's Day) est célébrée aux États-Unis à l'appel du Parti socialiste d'Amérique.

À la suite d'une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l'Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première « Journée internationale des femmes » et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Depuis, des rassemblements et manifestations ont lieu tous les ans.

Ce n'est qu'en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant tous les pays de la planète à célébrer une journée en faveur des droits des femmes. La « Journée internationale des femmes » fait ainsi partie des 87 journées internationales reconnues ou introduites par l'ONU.
C'est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société et de revendiquer plus d'égalité en droits.

Traditionnellement, les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition féminine, fêter les victoires et les avancées.


Les origines de la fête des grands-pères

Une journée d'action

Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l'occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des événements partout dans le monde pour :

  • fêter les victoires et les acquis
  • faire entendre leurs revendications
  • améliorer la situation des femmes

 

C'est aussi l'occasion de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique.
Les Nations Unies définissent chaque année une thématique différente. En 2018, le thème est  "L'heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes".


La fête des grands-pères dans le monde

Droits des femmes

Voici quelques dates importantes dans l'histoire des droits de la femme en France.

  • En 1907, la loi autorise les femmes mariées à disposer de leur salaire.
  • En 1919, l'instauration d'un baccalauréat féminin permet aux femmes d'accéder aux études supérieures et de prétendre occuper les mêmes emplois que les hommes.
  • En 1938, le code civil est modifié et reconnait désormais la capacité juridique aux femmes mariées. Auparavant, ces dernières dépendaient de leur époux pour prendre les grandes décisions les concernant.
  • En 1944, le droit de vote est accordé aux femmes françaises.
  • En 1970, la loi instaure l'autorité parentale conjointe. Auparavant seul le père exerçait l'autorité parentale sur les enfants.
  • En 1980, la loi considère désormais le viol comme un crime.
  • En 1983, la loi établit l'égalité professionnelle des hommes et des femmes.
  • Le 28 janvier 2014, le projet de loi sur l'égalité femmes-hommes est adopté par l'Assemblée nationale
  • Si vous souhaitez offrir un cadeau à votre grand-mère, plusieurs options s'offrent à vous : la traditionnelle plante bien sûr, mais également des présents plus originaux comme une rose éternelle ou un pot connecté.


La fête des grands-pères