01 34 40 74 89


Productivité et bien-être au travail grâce aux plantes
vertes d’intérieur

Samir BENALI
PDG de GESTIVERT
Le 13/04/2018

Tous les articles traitent de ce sujet. Toutes les études en parlent ou tentent de le démontrer. Les plantes au bureau apportent un bien être aux salariés d’une entreprise et par conséquent une meilleure productivité.

 

La productivité au travail améliorée par la présence de plantes et d’espaces verts

Une étude en 2008 réalisée par Bringslimark auprès de 385 employés de bureaux norvégiens, a mesuré le degré de contrôle personnel ressenti au travail (une mesure du sentiment d'autonomie laissée au salarié), la perception du support offert par les collègues et la hiérarchie. Le sentiment personnel de productivité était également mesuré, tout comme l'absentéisme et le niveau de stress ressenti. Une mesure du stress physique était faite en demandant à quel point des variables d'environnement de travail (bruit, chaleur, qualité de l'air...) les avaient affectés dans les quatre précédentes semaines. Enfin, des plantes étaient placées sur le lieu de travail (nombre, emplacement...).

On ne trouvera pas de lien entre plantes et stress. Cependant, la présence des plantes était positivement reliée avec la productivité.
L'augmentation de la productivité allait de pair avec l'augmentation du nombre de plantes dans l'environnement de travail.
L’étude a permis de constater également que le nombre de plantes a permis de réduire le nombre d'arrêts maladie.
« Plus de plantes vertes au bureau », était donc lié à moins d'arrêts et « moins de plantes » à plus d'arrêts constatés.

Largo

 

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 : Comprendre et agir sur le bien-être au travail pour une meilleur productivité ?

Je vous invite à consulter le baromètre Edenred-Ipsos. Plus de 14 000 salariés interrogés dans 15 pays, en tout plus de 100 000 salariés interrogés.
Les Français seraient parmi les moins heureux d’Europe en matière de bien-être au travail (12emes sur 15 pays interrogés).

L’étude met en avant trois piliers ayant un impact direct sur la perception qu’a un salarié de son travail :

  • L’émotion provoquée par les tâches confiées
  • L’attention accordée au salarié
  • Le cadre de travail

Sur ces deux derniers points, le végétal et la nature ont un véritable rôle à jouer.

Comme l’explique Hortense Serret, docteur en écologie : « 10% des absences d’employés peuvent être attribuées à une architecture sans aucune connexion avec la nature ».

Largo

 

Les questions à se poser sur le bien-être et la productivité au travail :

  • Qu’est-ce que le bien-être au travail ?
  • Quelle perception en ont les salariés ?
  • Comment le mesurer ?
  • Comment l’améliorer ?

Le sujet prend une importance croissante du fait de la corrélation supposée du bien-être avec l’engagement et in fine, la performance des entreprises.

 

Nous vous invitions à télécharger cette étude Edenred-Ipsos complète :

 

La nature au travail comme vecteur de productivité

Seuls 67% des Français se déclarent « satisfaits de leurs conditions de travail », un chiffre en dessous de la moyenne mondiale située à 71%1. En cause ? Un environnement vu comme peu accueillant. Un handicap qui pourrait être levé en végétalisant les espaces de travail.

96% des Français2 déclarent que le contact avec les plantes, les végétaux et les jardins est un aspect important de leur équilibre quotidien. C’est un constat qui s’applique aussi au monde de l’entreprise où l’on voit qu’il existe une relation positive entre espaces verts et bien-être. Selon le rapport Human Spaces2, les employés ressentent une hausse de 15% de bien-être et 6% de productivité grâce au végétal en entreprise.
Plantes d’intérieur, toitures, murs et terrasses végétalisées, voire éco-pâturage : de nombreuses solutions de végétalisation existent en fonction de l’espace disponible. Dans le doute, un professionnel est à même d’aiguiller les entreprises sur l’option à choisir en fonction de la configuration de l’entreprise

Largo

 

Nos source d’informations:
1 Baromètre Edenred-Ipsos du bien-être au travail, Mai 2016
2 Rapport Human Spaces : impact du design biophilique dans les espaces de travail, 2015